Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

27 octobre 2018

Nous vous l'avions dit, l'équipe première à la BreizhCup 2018 irait défendre les couleurs du club au Tournoi National Qualificatif Homme de kayak polo, et elle ne s'y rendrait pas pour rigoler !

C'est à la BreizhCup 2018 que l'équipe première du CKC3R avait gagné son sésame pour le Tournoi National Qualificatif Homme (NQH) en se hissant à la 3ème place (voir article BreizhCup 2018 : l'équipe 1 finit troisième).

Les 27 et 28 octobre 2018, c'est donc à Thury-Harcourt en Suisse Normande que l'équipe victorieuse du club de Saint-Domineuc (Ille-et-Vilaine) est partie disputer le fameux tournoi de qualification en National où les 11 meilleures équipes régionales se sont affrontées sans relâche tout le weekend.

L'enjeu était de taille :
1. accéder au podium,
2. retrouver le niveau National 4.

Le tirage au sort a voulu que le club se retrouve dans une poule de niveau relevé, au côté de Saint-Nazaire, les tenants du titre des Pays de la Loire, et Thury-Harcourt, une équipe qui descend de N4. Au terme des matchs aller-retour, le CKC3R se classe alors 1er de sa poule, avec pour conséquence directe une place sur le podium.

Objectif n°1 atteint dès le premier jour !

Après une bonne nuit réparatrice près de Caen, l'équipe de Saint-Domineuc se confronte alors à celles de Nice et Dinard, deux matchs que David Droual, qui emmène l'équipe du club, qualifie de "très intéressants". Résultat : victoire contre Nice et défaite contre nos "meilleurs ennemis", Dinard !

Classement final

Nice 1er
Saint-Domineuc 2ème
Dinard 3ème


Objectif n°2 atteint : la saison prochaine le CKC3R rejoindra le niveau national.

Le mot de la fin est pour David Droual :Duel au sommet

"Nous avons 4 mois pour nous préparer au début de ce championnat. L'équipe doit monter en niveau avec au moins une séance physique et deux entraînements bateau par semaine."

Et bien voilà, la messe est dite. Alors maintenant, au boulot, on ne s'arrête pas en si bon chemin !